Marion Rolland avec ses Five Street membre du Team 1964 Shoes

Marion Rolland, reine de la glisse [Team 1964 Shoes – interview – vidéo]

Marion Rolland est une figure du ski alpin français. Elle participe à la Coupe du Monde depuis 2004 et s’illustre dans les disciplines de vitesse (descente et Super G). En février 2013, elle est devenue Championne du Monde de descente, devenant ainsi la digne héritière de Marielle Goitschel, qui avait remporté ce titre en 1966.

1964 Shoes : 2013, c’est l’année de la récompense. Quels ont été les moments-clés de ton parcours pour en arriver là ?

Marion Rolland : Comme tous les sportifs je pense : des hauts et des bas, beaucoup beaucoup de travail et une passion énorme pour mon sport.

Marion Rolland, championne du monde de Ski, membre du Team 1964 Shoes

1964 Shoes : Le ski est un sport très physique et très éprouvant pour l’organisme, où cherches-tu l’énergie au quotidien ?

Marion Rolland : J’essaie de rester positive, même dans les moments difficiles. Et même si j’ai mal partout après une semaine d’entraînement, je sais que c’est pour la bonne cause. J’essaie aussi de profiter des jours de repos pour me ressourcer aux Deux-Alpes avec mes proches, ma famille et mes amis, qui sont un grand soutien pour ma vie de sportive.

Marion Rolland avec ses Five Street membre du Team 1964 Shoes

1964 Shoes : Comment se déroule une année de skieur pro ?

Marion Rolland : C’est très rempli ! On skie presque toute l’année, partout dans le monde. On vit avec l’hiver en quelque sorte ! Ça commence au printemps avec la reprise des entraînements sur les skis (en ce moment, je suis pour 2 semaines en Sierra Nevada en Espagne). Les mois de juin, juillet et août sont axés plutôt sur la préparation physique (vélo, muscu, appuis, marche, course, etc.) mais le ski est toujours présent avec des stages sur les glaciers européens. Nous partons ensuite 5 semaines dans l’hémisphère sud (Chili et Argentine) pour une grosse préparation sur les skis. C’est le moment où nous choisissons notre “parc” de skis pour tout l’hiver. C’est très important, surtout pour la vitesse. À l’automne, on continue la préparation physique, toujours entrecoupée de stages sur les glaciers. Mi-novembre, c’est le départ pour le continent nord-américain, avec encore un stage de préparation sur les skis, avant de commencer les 1ères Coupes du monde début décembre.

Marion Rolland membre du Team 1964 Shoes

1964 Shoes : Qu’est ce qui fait la différence pour passer la ligne en première position ?

Marion Rolland : Le ski est un sport qui se joue sur maximum 2 minutes (chez les filles). En Coupe du Monde, les écarts entre les filles sont infimes, souvent quelques centièmes. Je pense que le travail en général paie (technique, mental, physique). Ingemar Stenmark, le plus grand skieur du monde, a dit : “Je ne sais absolument rien sur la chance, je sais seulement que plus je m’entraîne et plus je suis chanceux.”

Marion Rolland avec ses Five Street membre du Team 1964 Shoes

1964 Shoes : Quel est ton prochain objectif ?

Marion Rolland : Les Jeux Olympiques de Sotchi en février 2014, bien sûr ! C’est un gros rendez-vous mais je vise aussi le podium de la Coupe du Monde de descente, la récompense d’une saison régulière sur toutes les Coupes du Monde.

MEmbre du Team 1964 Shoes : Marion Rolland

Pour en savoir plus sur Marion Rolland cliquez ici ou encore ici.

Comment this article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

9 + neun =